Domicile : détecteurs de fumée et plan d'évacuation sont indispensables

 

En Belgique, les incendies domestiques provoquent la mort d’une personne tous les six jours. Des détecteurs de fumée en suffisance et un plan d'évacuation convenu pour toute la famille réduisent considérablement le nombre de décès et de blessures.   

 IBS

© IMPACT 360

 

La fumée tue ! Soyez alerté à temps – en 3 minutes la fuite peut être impossible

 

Les détecteurs de fumée : combien et où les installer ?

Afin d'éviter les risques d'incendie dans et autour de votre maison, vous devez absolument disposer d'un nombre suffisant de détecteurs de fumée audibles (avec une batterie fixe de 10 ans ou reliés à une centrale incendie) correctement installés et bien entretenus. Peu de gens réalisent qu'en l’absence de ceux-ci, ils courent beaucoup de risques de ne pas se réveiller à temps en cas d'incendie pendant la nuit. En effet, quand on dort d’un sommeil profond, le nez lui aussi au repos ne sent rien. Et la fumée d'un incendie se propage très rapidement et est extrêmement suffocante.

C'est pourquoi, il est important d'équiper d'un détecteur de fumée tous les endroits à risque de votre maison, à l'exception des pièces où de fausses alarmes sont possibles, par exemple une cuisine fermée, la salle de bain et les endroits où la température peut descendre jusque 4°C ou atteindre 38°C, comme la cave, le garage, la véranda et un grenier non aménagé. Néanmoins, dans ces espaces, un risque d'incendie peut aussi exister. Vous devez donc prévoir un détecteur de fumée à proximité de ces lieux.

 

Installer un détecteur de fumée par étage ne suffit pas, par exemple un seul détecteur de fumée dans le hall de nuit. En effet, si un incendie se déclare dans la chambre de votre enfant, vous ne serez alerté que lorsque la fumée atteindra le seul détecteur de l’étage. Celui-ci déclenchera donc l'alarme trop tard. Installez par conséquent des détecteurs de fumée dans les chambres d'enfants et dans toutes les chambres à coucher. Vous devez vous assurer que le feu soit détecté très rapidement et que votre voie d'évacuation soit toujours disponible.

Dans une maison familiale moyenne, 6 à 8 détecteurs de fumée sont nécessaires pour déclencher une alarme rapide. Dans chaque foyer, plusieurs appareils électriques représentent un risque d'incendie, notamment le lave-vaisselle, le lave-linge et le sèche-linge. Mais la recharge des vélos électriques, des ordinateurs portables et des smartphones est également synonyme de risque. Un détecteur de fumée doit donc être installé dans ces endroits.

Dans les grands logements, il est préférable d'installer des détecteurs de fumée reliés entre eux afin que l'alarme puisse être entendue à plusieurs endroits. L’alarme doit toujours être audible dans la chambre à coucher et pendant le sommeil profond des occupants. Et n'oubliez pas de dépoussiérer vos détecteurs de fumée tous les mois.

Outre l'installation d'un nombre suffisant de détecteurs de fumée, il est important de disposer d'un plan d'évacuation pratique. Ainsi, tout le monde peut quitter la maison à temps et en toute sécurité.

 

Comment établir un plan d'évacuation à la maison ?

Que ce soit au travail ou à l’école, un exercice d'évacuation au moins est organisé par an. En cas d'incendie, chacun doit pouvoir se référer à une procédure connue et répétée. Alors faites-le aussi à la maison !

La voie d'évacuation prévue doit être libérée, c’est d'une importance vitale en cas d'incendie. On laisse souvent traîner un panier à linge, des livres ou des sacs de sport en haut de l'escalier afin de les descendre le matin. Mais en cas d'incendie, au milieu de la nuit, vous risquez de trébucher dessus. Mettez aussi la clé sur la porte d'entrée et la porte arrière ou à proximité de celles-ci, toujours au même endroit. Toutes ces précautions vous permettront d’évacuer rapidement votre domicile.

Prévoyez des cylindres à bouton (serrure que vous pouvez ouvrir ou fermer sans clé à l'intérieur) sur les portes extérieures afin de sortir facilement. Chaque année, lors d’incendies de maison, on retrouve des victimes derrière les portes avant ou arrière équipées de volets roulants électriques. Assurez-vous donc qu'au moins vos portes ne soient pas pourvues d'un volet roulant électrique.

La coupure de courant justifie également la présence d'une lampe torche dans chaque chambre. Choisissez des modèles avec une dynamo intégrée et donc sans piles.

 

Fermez chaque porte en sortant. De cette façon, le feu est piégé et reçoit le moins d'oxygène possible.

Enfin, appelez les pompiers depuis l'extérieur, au point de rencontre convenu, via le numéro d'urgence européen gratuit 112.

 

Les incendies peuvent survenir très rapidement. Il s’agit donc d’une lutte contre le temps. Plus le feu sera détecté à temps et le plan d'évacuation pratiqué, plus vous aurez de chances d’échapper aux flammes ! Discutez donc régulièrement de votre plan d'évacuation avec votre famille. Tenez compte que la nuit, lorsque vous êtes dans un sommeil profond, votre temps de réaction sera plus long.

Faisons ensemble de 2022 une année sans risque d'incendie. C'est urgent car l'année dernière, les incendies domestiques en Belgique ont causé au moins 50 décès, dont de nombreux enfants.

 

Tim RENDERS
Conseiller en prévention des incendies - Instructeur en sécurité incendie

Source: secunews.be ©