Prévenir l’insolation des enfants, en voiture.

En période de grande chaleur, laisser un enfant dans une voiture exposée au soleil est très dangereux : chaque année, les hôpitaux accueillent des enfants victimes d’une insolation. Voici des conseils élémentaires pour protéger les tout-petits.

 

insolation enfant voiture IBS

© Steve Closset

 

Le problème ne vient pas des rayons du soleil, puisque la grande majorité des UV sont bloqués par les vitres de la voiture, mais de la chaleur que ces rayons génèrent à l’intérieur de l’habitacle. En quelques minutes, celui-ci peut devenir une véritable fournaise.


Et c’est particulièrement dangereux pour les enfants de moins de deux ans, dont la régulation thermique n’est pas encore au point. Leur température corporelle peut alors atteindre rapidement 40°, ce qui risque d’entraîner une déshydratation voire un réel coup de chaleur. Dans le cas d’enfants âgés de moins d’un an et si la prise en charge n’est pas assez rapide, cette déshydratation peut évoluer vers un coma, voire la mort du bébé.

La conclusion s’impose donc d’elle-même : en période estivale, il convient de redoubler de prudence et de ne jamais laisser son enfant seul dans la voiture. Le fait de baisser la vitre ou de se garer à l’ombre ne change rien : le soleil tourne !

 

Comment reconnaître les premiers signes d’une insolation ?

• Si un bébé a trop chaud, il va transpirer et la base de son cou sera humide et chaude. La peau aura une couleur anormale, soit très rouge soit très pâle. Attention : une peau sèche n’est pas un signe rassurant, après avoir épuisé sa capacité à transpirer, la peau peut devenir rouge, sèche et brûlante.
• L'enfant se plaint, pleure ou semble mal à l'aise voire confus.
• Fièvre et maux de tête.
• Vous constatez l’absence d’urines dans le lange.
• La fontanelle (le petit espace au sommet du crâne où on ne palpe pas d’os et qui se referme à l’âge de 1 à 2 ans) est très enfoncée.
• Si l’enfant présente des signes de somnolence, de tachycardie, il est urgent d’intervenir !

 

Les gestes qui sauvent

• En cas de suspicion de déshydratation, donnez de l’eau à boire et rafraîchissez immédiatement votre enfant à l'aide d'un linge humide, sur le visage et la nuque mais aussi sur le passage des gros vaisseaux (cou, aine) et le thorax.

• Mettez l’enfant immédiatement à l’ombre et dans un endroit très ventilé.

• Rendez-vous directement chez un médecin, ou à l’hôpital le plus proche.

• En cas d’inconscience, appelez immédiatement le 112.

 

Si vous prenez la route des vacances d’été, quelques conseils : 

- Ne laissez jamais un jeune enfant seul dans une voiture.

- Si possible, évitez les trajets durant les heures les plus chaudes (entre 10 et 16h). Faites des haltes régulières, garez votre voiture à l’ombre, mettez un pare-soleil sur le pare-bise et ventilez-la.

- Couvrez la tête de votre enfant d’un chapeau ou d’une casquette, donnez-lui à boire régulièrement même s'il dort ou s'il n'a pas soif, en particulier lors des longs trajets.

- Posez des pare-soleil sur les vitres, n’oubliez pas que les pièces en métal (clips de ceintures de sécurité …) peuvent aussi surchauffer et devenir brûlantes.

- Evitez que le siège de bébé ne reste exposé au soleil, recouvrez-le d’un tissu léger. Lors des arrêts, n’hésitez pas à sortir le siège du véhicule pour le mettre à l’ombre.



Dominique LEMAIRE
et
Frank VAN TRIMPONT
Docteur en médecine,
Directeur Certificat Gestion des Situations d’Exception ULB

Source: secunews.be