La zone de basses émissions en Région de Bruxelles-Capitale

Pour limiter le réchauffement climatique et améliorer la qualité de l’air, des textes de lois autorisent les communes et les régions à instaurer des zones à basses émissions (LEZ). Voici les implications actuelles et futures pour la Région bruxelloise.

 

LEZ IBS

© IMPACT 360



Circuler sur la LEZ de la Région de Bruxelles-Capitale

 

Où ?

Tout le territoire de la Région de Bruxelles-Capitale, c'est-à-dire celui des 19 communes, est concerné par la zone de basses émissions LEZ. Le Ring de Bruxelles n’est pas visé par cette mesure. Plusieurs parkings de délestage ont été mis en place à proximité des stations de métro Ceria-Coovi et Kraainem et du terminus de trams de Stalle + Lennik. Les routes d’accès à ces parkings de transit « Park and Ride » (P+R) ne sont également pas reprises dans la LEZ.

Consultez la carte ici : https://lez.brussels/mytax/fr/practical?tab=ZoneLEZ#ZoneLEZ

 

Comment reconnaître la LEZ ?

LEZ

 

Quels véhicules ?

Les véhicules utilitaires, les camionnettes (moins de 3.5 tonnes) et les voitures sont pour l’instant visés par cette mesure, ainsi que les minibus et les bus/autocars immatriculés en Belgique.

L'interdiction d'accès concerne les Diesel Euro 0, Euro 1, Euro 2 (voitures Diesel immatriculées avant 2001), Euro 3 (immatriculés avant 2006) et Euro 4 (immatriculés avant 2011), ainsi que les véhicules essence Euro 0 et Euro 1 (immatriculés avant1997).

En 2025, les véhicules essence Euro 2 (immatriculés avant 2001) et Diesel Euro 5 (immatriculés avant 2015).

Tous les Diesel en 2030 et tous les véhicules à essence dès 2035 !

Un agenda détaillé se trouve sur le site LEZ Brussels : https://lez.brussels/mytax/fr/practical?tab=Agenda

 

Obligations ?

Tout véhicule immatriculé à l'étranger, qu’il soit conforme ou non aux normes LEZ, doit faire l’objet d’un enregistrement sur Internet, avant d'entrer sur le territoire de la Région de Bruxelles-Capitale : https://lez.brussels/mytax/fr/registration

L’enregistrement est gratuit et valable pendant 3 ans, à condition que les informations enregistrées restent d’actualité.

Les véhicules immatriculés en Belgique sont exemptés de cette démarche.

 

Les véhicules interdits d’accès peuvent néanmoins encore circuler dans la LEZ en achetant un pass d’une journée. Celui-ci coûte 35 euros par jour et un maximum de 8 pass d’une journée est disponible par an et par véhicule.

Le pass d’une journée est valable uniquement pour le jour calendrier pour lequel il a été acheté et ce jusqu’à 6h du matin le lendemain. Il ne peut être acheté que sur la plateforme web de la Région de Bruxelles-Capitale. https://lez.brussels/mytax/fr/day-pass-info

Une fois le pass acheté, vous recevrez un mail de confirmation.

Attention, il n’existe ni vignette, ni format papier de ce pass.

 

Pénalités

Le non-respect des critères d’accès de la Zone de Basses Emissions bruxelloise entraine une amende de 350€. Les contrôles sont effectués sur base de la plaque d’immatriculation du véhicule par un réseau de caméras.

Tout véhicule immatriculé à l'étranger entrant dans la Région de Bruxelles-Capitale sans être enregistré sur Internet est passible d'une amende de 150€.

La transmission d’informations inexactes lors de l’enregistrement peut valoir une amende administrative de 25€.

La Région de Bruxelles-Capitale tolère toutefois qu'un automobiliste puisse entrer dans la zone à basses émissions par distraction ou en n'ayant pas eu le temps de s'enregistrer avant son arrivée. Le contrevenant dispose donc d'un délai de vingt-quatre heures pour se mettre en ordre (enregistrement) et procéder à l’achat éventuel d’un pass.

 

A partir de 2025

Un nouveau calendrier a été adopté au mois de juin 2021. Plus complet que les précédents, il reprend cette fois-ci tous les véhicules motorisés, du simple deux roues aux poids-lourds de plus de 3,5 tonnes. Il entrera en application en 2025.

Voici le détail du calendrier : https://environnement.brussels/sites/default/files/user_files/calendrier_de_sortie_du_thermique_2025-2035_1.pdf

 

Stéphane PEETERS
IMPACT 360

 

Source: secunews.be ©

 

 

Méfiez-vous des pickpockets ! 

Soyez vigilant lorsque vous vous déplacez dans des espaces publics ou dans un transport en commun, les pickpockets opèrent souvent en groupe et il peut aussi s’agir de mineurs très jeunes mais déjà très expérimentés.

Pickpocket IBS

© IMPACT 360
 

 

A tout moment

• Conservez à domicile, dans un endroit sûr, les numéros de vos cartes de banques, documents d’identité, numéro de série de votre GSM, etc.

• Prenez des mesures préventives concernant votre smartphone ( verrouillage, track & trace, paramétrage, etc.) afin d'augmenter vos chances de le retrouver en cas de vol et surtout de limiter l'exploitation frauduleuse des données professionnelles/privées qui y sont stockées (vol d'identité, extorsion, etc.).

• Mémorisez vos codes secrets

• Encodez les numéros de téléphone Card Stop et Doc Stop, de votre banque et de l’organisme émetteur de vos cartes de crédit dans votre GSM. Mais n’y enregistrez pas cependant des données confidentielles.

 

Avant de rejoindre le centre-ville ou un évènement

• N’emportez que l’argent et les documents réellement indispensables pour la journée. Préférez les cartes de banque

• Evitez de partir avec des données personnelles et professionnelles non utiles sur vos supports électroniques portables

• Si possible, optez pour un sac ou sacoche avec fermeture que vous pouvez facilement plaquer contre vous ou sous le bras

• Mettez votre portefeuille et votre GSM en sécurité dans une poche intérieure fermée ou dans une ceinture ventrale

• Séparez vos cartes bancaires et vos clefs, des documents mentionnant votre adresse

• Préparez votre abonnement, ticket d’accès ou monnaie à l’avance, afin de ne pas devoir sortir votre portefeuille.

 

En cas d’affluence, les conseils de prudence

• Restez vigilant et gardez, dans la mesure du possible, une distance minimum par rapport aux autres, adossez-vous à une paroi, etc.

• Dégagez-vous immédiatement si une ou plusieurs personnes (ou enfants) vous abordent, vous bousculent ou vous entourent de manière impromptue. Haussez la voix ou criez au besoin

• Si vous êtes accompagné d’un ami, convenez d’être attentif l’un pour l’autre

• Les femmes veilleront à fermer leur sac à main et le tenir contre elles, la fermeture tournée vers l’intérieur

• Vous avez un sac à dos ? Portez-le également devant vous tant que vous êtes entouré d'autres personnes

• Si vous utilisez votre portefeuille pour payer, évitez que d’autres personnes puissent voir son contenu. Ne le déposez jamais, même pour un bref moment.

 

Victime d'un vol ?

Portez immédiatement plainte au service de police le plus proche

Prévenez Card-stop de la perte de vos cartes de crédit ou de banque, au numéro 070/344 344 accessible en permanence.

Vous devez faire opposition le plus rapidement possible afin d'éviter que les dépenses ou retraits opérés avant votre notification soient à votre charge. En effet, la banque n'est tenue d'assumer les sommes détournées qu'à partir du blocage de la carte. Si elle estime que vous avez commis une négligence grave (comme tarder à prévenir), vous ne pourrez pas bénéficier de l'application du principe général de la franchise (50€) et les sommes détournées ne vous seront pas remboursées.

Si votre carte d’identité a été volée, téléphonez sans tarder à Doc Stop (00800 2123 2123) afin d’empêcher toute utilisation frauduleuse.

 

Christian Arnould
Commissaire divisionnaire er

Source: secunews.be

 

 

Vous manipulez des feux d’artifice, fusées ou lampions : danger !

Lancer des pétards, fusées et autres lampions lors du nouvel an comporte des risques. Les candidats aux feux d'artifice devront tout d'abord s'assurer que la commune du lieu l'autorise et dans quelles conditions, puis prendre des précautions pour organiser leur feu d’artifice en toute sécurité.

  

lampions IBS

© Free Images

 

Soyez prudents !

Pour éviter des brûlures, lésions oculaires et auditives ou des blessures graves, prenez un maximum de précautions :

 

• Ne manipulez que des artifices vendus légalement, les produits illicites sont peu stables et peuvent exploser dans les mains. Ne bricolez jamais vous-même des artifices

• Ne confiez pas à des enfants ou à des personnes ayant bu l'installation et la mise à feu des fusées. Equipez-vous de lunettes de protection et respectez le mode d’emploi

• Choisissez un espace dégagé, à distance suffisante d’autres personnes, de bois sec et matières inflammables

• Placez la fusée dans un support stable et solide, jamais dans une bouteille car vous risquez d’être blessé par les éclats de verre si elle explose

• Allumez la fusée à l’aide d’une mèche, n’utilisez pas d’allumette ou de briquet ; au moment de la mise à feu, ne la tenez pas en main et ne vous penchez pas au-dessus

• N’essayez jamais de rallumer un engin qui n’a pas explosé. Versez-y un seau d’eau et laissez-le reposer pendant toute une nuit, en dehors de la voie publique.

 

Les lampions Thaïlandais

Depuis quelques années, il y a une recrudescence de l’utilisation de petits ballons à air chaud. Ces lampions apparaissent sous différents noms, formes et couleurs et sont pourvus d’une mèche ou d’une chandelle pour les faire monter, en chauffant l’air à l’intérieur.

Le lancement de ce type de lampion doit toujours se faire en présence d’un adulte, à cause du danger conséquent d’incendie. Envoyer une flamme ouverte, sans savoir où elle atterrira, représente un danger réel d’incendie pour les habitations, bois, matières inflammables et terrains avoisinants, ainsi que pour le trafic aérien. Tenez compte également que la plupart des communes interdisent le lancement de ce genre de lampions.

 

Quelques précautions à prendre pour ces lampions

• Leur usage est interdit à proximité des champs d’aviation. Vérifiez également si l’usage de ces lampions n'est pas interdit par un règlement de police de votre commune.

• Respectez une distance suffisante vis-à-vis des produits inflammables, des immeubles, des arbres, et d’autres obstacles.

• Ne jamais lancer un ballon endommagé.

• N’attachez aucun autre objet au ballon.

• Consultez les conditions météorologiques : pas de pluie, pas de brouillard, pas ou peu de vent, pas après une longue période de sècheresse, …

• Après l’allumage de la chandelle, tenir le ballon pendant 90 secondes par deux adultes avant le lancement.

 

Avec l'aide de la Fondation Belge des Brûlures

 

Danny BOYDENS

Commissaire de police er

Source: secunews.be

 

 

Sapin et décorations de Noël : attention au feu !

Soyez attentif aux risques d’incendie de votre sapin et des décorations de Noël. Un sapin sec peut s’enflammer en quelques secondes et les bougies sont aussi une source de danger. Des conseils de prudence indispensables.

  

Pompiers IBS

© Patrick Decorte

 

Faire preuve de prudence pour préparer et décorer :

• Sélectionnez un sapin naturel (avec racines et motte de terre humides) ou un sapin synthétique difficilement inflammable.

• Votre sapin doit être stable et ne pas entraver un passage ou une sortie

• N’installez pas votre sapin à proximité de sources de chaleur ou d’ignition ainsi que de matières inflammables comme par exemple vos tentures.

• Évitez les décorations et les traitements (vernis, peintures...) inflammables

• N’utilisez que des guirlandes électriques en bon état portant le marquage CE

• Ne placez jamais de bougies dans et à proximité de votre sapin

• Bannissez les décorations et guirlandes inflammables au plafond et près des portes, par définition vos issues de secours

• Ne laissez pas vos éclairages de Noël allumés en votre absence.

 

Les bougies, source de danger !

• Placez vos bougies à des endroits sûrs, hors des passages, des courants d’air

• Optez pour des supports de bougie non-combustibles, thermo-isolants et stables

• Assurez-vous que les bougies ne puissent pas se renverser

• Pas de bougies à proximité de matières inflammables, sapin et décorations florales

• Ne laissez jamais de bougies allumées sans surveillance,

• Attention aux enfants à proximité de bougies même éteintes

 

Pendant la fête

• Attention aux fumeurs et aux mégots mal éteints, prévoyez des cendriers.

• Interdisez les pétards ou autres feux de Bengale à l’intérieur

• Les feux d’artifices ne sont pas des jeux innocents, respectez les interdictions communales, les distances de sécurité et ... suivez scrupuleusement le mode d’emploi. Nous consacrerons un article spécifique à ce sujet.


Jeanine Driessens, documentaliste asbl ANPI
Vincent Geortay, licencié en criminologie

Source: secunews.be

 

 

Soyez bien visible sur votre vélo !

 

Cela va sans dire, un cycliste est très vulnérable dans le trafic. Mieux vaut donc réduire les risques d’accident au minimum et notamment se garantir une visibilité optimale ... pour les autres et pour soi-même.

 

Enfant velo IBS

© Steve Closset

Allumez vos feux !

En tant que cycliste, peu importe votre type de vélo, vous devez utiliser vos feux dès la tombée du jour et jusqu’au lever du soleil et dès que la visibilité diminue en dessous de 200 m, quelles que soient les conditions. C’est donc aussi valable pendant la journée en cas de brouillard, de pluie abondante, etc. Le feu avant doit être blanc ou jaune et à l’arrière, rouge et visible à 100 m de distance pour les autres usagers de la route.

 

Vous pouvez fixer ces feux sur votre vélo, sur vous-même, sur votre sac, etc. Ils doivent bien entendu être toujours bien visibles et ils peuvent clignoter. Néanmoins, une étude (1) a démontré que si les feux avant sont plus visibles en clignotant, ce n’est pas le cas des feux arrière. En outre, il peut être plus difficile pour les autres usagers de la route d’estimer la trajectoire et la vitesse des cyclistes dont les feux clignotent. Préférez donc l’allumage en continu.

Bien qu’il n’existe pas de normes légales à ce sujet, il est primordial d’opter pour des feux de qualité et de les allumer à temps, même s’il ne fait pas encore tout à fait noir. En effet, les autres usagers de la route doivent vous voir de loin et vous devez vous-même pouvoir repérer les obstacles et les autres usagers à temps.

Vérifiez régulièrement si vos feux fonctionnent bien et sont propres avant de partir.

 

Les catadioptres sont également obligatoires !

Règle générale

Les vélos doivent toujours, de jour comme de nuit, être équipés :

  • d’un catadioptre blanc à l’avant
  • d’un catadioptre rouge à l’arrière
  • de catadioptres orange ou jaune aux pédales
  • sur chaque roue, d’au moins deux catadioptres jaune ou orange à double face, fixés aux rayons et disposés symétriquement et/ou d’une bande rétroréfléchissante de couleur blanche en forme de cercle continu de chaque côté des pneus. Ces dispositifs vous assurent une bonne visibilité latérale.

N’oubliez pas que les catadioptres reflètent beaucoup mieux la lumière quand ils sont propres.

 

Exceptions

Les catadioptres mentionnés ci-dessus ne sont pas obligatoires de jour et par bonne visibilité pour :

  • les bicyclettes qui sont équipées de roues d’un diamètre maximal de 500 mm, pneus non compris (vélos d’enfant et certains vélos pour dames)
  • les vélos de course ou tout terrain sans porte-bagage.


De jour, en cas de bonne visibilité, les vélos de course ou tout terrain doivent cependant être équipés d’un catadioptre blanc à l’avant et d’un catadioptre rouge à l’arrière lorsqu’ils sont munis d’un garde-boue au moins.

Entre la tombée et le lever du jour ainsi qu’en toutes circonstances, donc également de jour, lorsque la visibilité est de moins de 200 m, tous les vélos, sans exception, doivent être équipés des catadioptres réglementaires mentionnés ci-dessus.

 

Des vêtements réfléchissants, ce n’est pas du luxe !

A l'instar des piétons, des vêtements adéquats peuvent faire la différence. Lisez à ce sujet l’article Piétons, faites-vous remarquer !

 

Circulez toujours là où vous êtes le plus en sécurité !

Empruntez les pistes cyclables en bon état, du moins s’il y en a. Méfiez-vous des pistes cyclables bidirectionnelles, car elles peuvent parfois se situer sur la gauche de la chaussée par rapport à votre sens de circulation. Redoublez en particulier de prudence aux intersections, car les conducteurs qui débouchent d’une autre route et veulent traverser le carrefour et la piste cyclable, s’attendent à voir venir des cyclistes venant de la gauche, mais pas nécessairement de la droite.

En l’absence de piste cyclable, vous pouvez rouler sur les zones de stationnement et les accotements de plain-pied et, en dehors des agglomérations, vous pouvez également circuler sur les trottoirs et les accotements surélevés. Vous devez alors toujours rouler à droite dans votre sens de circulation.
Si vous n’avez pas d’autre choix que d’emprunter la chaussée, tenez-vous le plus à droite possible.

Faites preuve de beaucoup de prudence et d’attention lorsque vous longez des véhicules en stationnement. Il n’est pas rare en effet qu’un conducteur ouvre sa portière ou quitte sa place de parking sans regarder.

Méfiez-vous toujours des angles morts, car même avec un équipement rétroréfléchissant et des feux, vous restez invisible pour le chauffeur ! Ne dépassez donc jamais un camion !

Enfin, adoptez une conduite défensive et anticipez l’imprévisible !

 

Qu’en est-il des engins de déplacement ?

Si vous vous déplacez en roller, en trottinette (électrique), en monoroue, etc. à une vitesse dépassant celle de la marche, le code de la route vous assimile aux cyclistes. Respectez donc la réglementation en vigueur pour les cyclistes et portez un feu blanc ou jaune à l’avant et un feu rouge à l’arrière lorsqu’il fait nuit ou lorsque la visibilité est inférieure à 200 m pendant la journée. Ces deux feux peuvent constituer un dispositif unique et vous devez les porter à gauche lorsque vous roulez à droite.

  

Werner VAN CANT
Commissaire de police er

Source: secunews.be ©

 

A PROPOS

 

IBS existe depuis plus de 35 ans. La société fut fondée dans le souci d'apporter à ses clients une sécurité optimale.

Avec de nombreux collaborateurs et installations à travers tout le territoire national, IBS est un des principaux acteurs sur le marché belge en matière de sécurité.

N° d’entreprise : BE 0426.405.367
N° du ministère de l’intérieur : 20046630
N° agréation incert Intrusion : A-0024
N° agréation Incert Vidéo : VA-0024

Contact

Avenue Mercator 1

1300 Wavre

Téléphone: 0800 20 199

Email: info@ibs-security.be

Image