Crise d’angoisse, attaque de panique : comment la détecter, la gérer ?

La crise d’angoisse est une réaction naturelle chez un individu. Elle peut survenir face à un risque défini et permettre à la personne ou à ses proches de bien gérer le risque en question. Mais elle peut aussi survenir de manière excessive, voire démesurée ou inappropriée … 

Les crises d’angoisse peuvent simuler de nombreux symptômes physiques. Elles peuvent aussi déboucher sur une angoisse chronique ou des troubles anxio-dépressifs.

 

IBS

© S. van Malleghem

  

Quand survient-elle ?

Si une crise peut survenir face un danger, elle peut très souvent se manifester sans raison évidente comme lors de phobies. La réaction commence souvent par un simple stress mais celui-ci peut évoluer vers une anxiété. A cette étape, si le patient ne parvient pas à relativiser le risque ou surtout l’absence de risque, il peut développer une réelle crise d’angoisse qui peut durer quelques minutes ou plus d’une heure !

 

Quels sont les signes ?

De nombreuses manifestations physiques peuvent accompagner la crise de panique. Elles augmentent le sentiment d’angoisse du patient, le renforçant dans son impression de subir un réel problème de santé.

 

On peut notamment éprouver :

  • Une impression d’avoir du mal à respirer, voire la sensation d’étouffer, parfois une hyperventilation
  • Une accélération du rythme cardiaque (parfois bien réelle)
  • Une sensation de chaleur (parfois consécutive à une hypertension effective)
  • Des douleurs dans la poitrine, faisant craindre un problème cardiaque mais souvent consécutives à des douleurs au niveau de la paroi thoracique, comme lors de névralgies intercostales
  • Des troubles digestifs (nausées, vomissements, crampes abdominales, diarrhée)
  • Des crises de vertiges
  • Parfois un malaise avec perte de connaissance. Des problèmes visuels ou des bourdonnements d’oreille (souvent consécutifs à l’hypertension).

 

 

Que faire ?

Il convient bien évidemment de faire la part des choses entre un risque réel et une réaction inappropriée.

Avant tout, écartez les curieux et abordez la personne avec calme, demandez-lui de se concentrer sur sa respiration. Insistez pour qu’elle inspire lentement, bloque sa respiration quelques secondes avant d’expirer de manière continue mais la plus lente possible. Vous pouvez superviser cette respiration en posant une main sur l’abdomen de la personne et l’accompagner de vos encouragements avec une voix calme, lente et posée.

Ensuite, écoutez-la et déterminez ce qui lui crée cette angoisse. L’origine du stress est-elle extérieure, telle que : un bruit inquiétant, un accident, des gens énervés ou agressifs dans son entourage … ? Dans ce cas, il faut rassurer la personne, l’éloigner du phénomène stressant, la mettre à l’abri.

La cause de l’angoisse peut parfois être plus difficile à déterminer et finalement, ce sont les manifestations de la panique qui vont prédominer.

Si la personne ne parvient pas à contrôler sa respiration, ou si des signes plus alarmants apparaissent comme une douleur thoracique majeure, il est préférable de faire appel au 112.

 

Ne pas banaliser les crises d’angoisse

Il est important de ne pas négliger une crise d’angoisse. Tout d’abord parce qu’il est parfois difficile de distinguer celle-ci d’un réel problème physique, par exemple distinguer une douleur thoracique de névralgie intercostale d’un infarctus.

Ensuite parce que la crise d’angoisse peut réellement provoquer un autre problème de santé. En effet, une accélération du rythme cardiaque ou une hypertension consécutive à l’angoisse peuvent décompenser un problème cardiaque préexistant.

Enfin n’oublions pas que la multiplication des crises d’angoisse peut déboucher sur une anxiété chronique ou une réelle maladie psychiatrique.

 

 

Dr Frank VAN TRIMPONT

Docteur en médecine,

Directeur Certificat Gestion des Situations d’Exception ULB

  

Source: secunews.be ©

 

A propos

IBS existe depuis plus de 35 ans. La société fut fondée dans le souci d'apporter à ses clients une sécurité optimale.

Avec de nombreux collaborateurs et installations à travers tout le territoire national, IBS est un des principaux acteurs sur le marché belge en matière de sécurité.

N° d’entreprise : BE 0426.405.367
N° du ministère de l’intérieur : 20046630
N° agréation incert Intrusion : A-0024
N° agréation Incert Vidéo : VA-0024

Contact

Avenue Mercator 1

1300 Wavre

Téléphone: 0800 20 199

Email: info@ibs-security.be