Imprimer

 

Vols par ruse : précautions avant une visite suspecte 

Les auteurs de vols par ruse prétextent un service (téléphoner ...) ou de pseudo-qualités (enquêteur, ...) pour s'introduire dans votre domicile et y dérober de l'argent ou des objets de valeur. Quelles mesures préalables puis-je prendre ?

  

IBS

© Kato Peeters

 

 

Le mode opératoire des vols par ruse est très diversifié : se présenter au domicile en tant que bénévole d'une association, demander à téléphoner ou un verre d'eau, prétexter un malaise, ou bien proposer ses services et des produits à vendre, prétendre être un agent d'une société des eaux ou d'électricité voire un policier en train d'enquêter à la suite de vols dans le quartier, etc.

Avant d'aborder les réactions efficaces à suivre par nos aînés en cas de visite suspecte à leur domicile, relevons ici les mesures de précaution fort utiles que les personnes âgées vivant souvent seules, peuvent prendre AVANT de se trouver en présence d’un visiteur inconnu.

Les seniors ne sont évidemment pas les seules victimes de ce type de vol mais ils sont plus souvent visés par les auteurs parce qu'ils peuvent être en général plus facilement abusés par l'insistance ou la prestance de leur interlocuteur ou même, dans certains cas, être rassurés par la présence d'un soit-disant enquêteur ou policier.

 

Réduire les risques de vol par ruse : que faire au préalable ?

• L’isolement est un facteur d’insécurité. Restez en contact régulier avec vos voisins ou des associations. Si un programme de surveillance de quartier n’existe pas, convenez avec vos voisins d’échanger vos numéros de téléphone et d’une surveillance mutuelle de vos résidences ;


• Assurez-vous que vos entrées sont bien éclairées et que votre porte est munie d’un système de fermeture fiable. Faites aussi installer un judas et une chaîne à la porte d’entrée ;


• Dans la mesure du possible, gardez votre porte d’entrée toujours bien verrouillée ;


• N’inscrivez pas vos noms et adresse sur votre trousseau de clefs ;


• Ne laissez pas apparaître sur votre boîte à lettres, votre porte ou la liste des occupants de l’immeuble, que vous vivez seul ou que vous êtes retraité. Evitez par exemple les mentions : madame, mademoiselle, veuve, etc. ;


• Evitez de disposer d’importantes sommes d’argent à la maison. Faites marquer et photographier les objets de valeur que vous gardez chez vous ;


• Ayez toujours à portée de main les numéros de téléphone de personnes qui peuvent intervenir rapidement en cas de nécessité : voisins, amis, police, famille ...

 

Christian Arnould
Commissaire divisionnaire er

Source: secunews.be